L’ail est un aliment indispensable pour la santé humaine. Un antibactérien efficace dans sa protection. Ses innombrables bienfaits font de lui un aliment phare dans la ration quotidienne de l’homme.

Impacts de l’ail sur la santé humaine

L’ail est un aliment protecteur de l’organisme. Vous cliquez pour plus d'informations. Il s’avère essentiel pour l’organisme.

L’ail, un cardioprotecteur

L’ail est un aliment riche en principes actifs tel l’allicine, l’adénosine, les prostaglandines... 

  • L’allicine permet de réduire la concentration du cholestérol et des triglycérides dans le sang. 
  • L’adénosine renfermée dans l’ail participe à la vasodilatation. Ceci favorise la libre circulation du sang. Ceci explique d’ailleurs son effet antihypertenseur.  
  • La prostaglandine a pour propriété de fluidifier le sang. Fluidifier le sang améliorera la circulation sanguine. 

En outre, les principes actifs que contient l’ail permettent également de diminuer les plaques d’athérosclérose. Les plaques d’athérosclérose sont composées du chlorestérol. Elles se déposent au fil des années sur la paroi des artères. Comme conséquence, on assiste à l’augmentation du diamètre des artères. Ce qui pourrait être à la base des accidents cardiovasculaires. 

L’ail protège l’aorte, qui est l’artère principale de l’organisme. En consommer régulièrement diminuera les accidents cardiovasculaires.

L’ail, un anticancer

Les constituants de l’allicine bloquent la multiplication des cellules de cancer. Ils préservent l’organisme des potentiels facteurs cancérogène. Les antioxydants que contient l’ail défendent les cellules de l’action asphyxiant des radicaux libres ; surtout ceux impliqués dans la manifestation des cancers.

Manger cru, l’ail

Pour s’assurer d’avoir consommé tout le principe actif contenu dans l’ail, il faut le consommer cru, finement émincé. Cela faisant, l’allicine est pris en grandes quantités. Par contre, à la cuisson, sa puissance diminue. Il faudra donc en consommer le triple de la quantité pour espérer les mêmes effets. 

Il existe des personnes qui n’arrivent pas à digérer l’ail cru. Face à cette situation, il faut faire d’avance sur la durée de cuisson. Ainsi, il ne sera pas trop cuit et pourra conserver toutes ses propriétés. Ne le carbonisez pas, sinon il deviendra plus toxique.